L’opération de la cataracte est-elle soumise à un âge limite ?

par | 24 janvier 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cataracte | Opération de la cataracte

La cataracte est une opacification du cristallin liée principalement au vieillissement et qui ne peut être traitée que par une intervention chirurgicale. Les données statistiques disponibles montrent que la tranche d’âge des patients opérés est très étendue. La décision de procéder à la chirurgie dépend essentiellement du handicap quotidien ressenti par chacun mais certaines circonstances exceptionnelles peuvent parfois rendre une opération indispensable.

 

A quel moment de la vie apparaît la cataracte ?

 

Le terme cataracte fait référence à l’opacification progressive du cristallin, affection qui commence généralement à se manifester vers l’âge de 65 ans. Bien que non douloureuse, la cataracte entraîne de nombreux problèmes visuels : la vision des patients affectés devient progressivement floue, ils sont souvent sujets à des éblouissements, surtout en conduisant la nuit, et leur capacité à discerner les couleurs et les contrastes diminue peu à peu.

Bien que le vieillissement en soit la cause la plus fréquente (cataracte sénile), d’autres facteurs peuvent tout de même entraîner une apparition précoce de la cataracte. C’est en particulier le cas de traumatismes oculaires antérieurs, du diabète, de certaines affections oculaires préexistantes ou encore de la consommation régulière de tabac ou d’alcool.

Enfin, la cataracte peut également parfois toucher les enfants. Sa forme congénitale affecte 0,03% des nouveau-nés. Elle peut aussi se déclencher à la suite d’une infection, comme la rubéole ou l’herpès génital, transmise par la mère pendant la grossesse ou l’accouchement.

 

Quand décider de se faire opérer de la cataracte ?

 

Excepté dans le cas des jeunes enfants, chez qui l’opacification du cristallin induit un risque significatif d’amblyopie (mauvais développement de la fonction visuelle), le traitement chirurgical de cette affection, par extraction et remplacement du cristallin, est rarement urgent. Néanmoins, la question de savoir quand subir l’opération se pose. Dans un rapport de 2019, la Haute Autorité de Santé (HAS) énumère les critères à prendre en compte pour décider d’avoir recours au traitement ou non.

Il est intéressant de souligner qu’aucune limite d’acuité visuelle comme critère de choix n’est mentionnée dans ce document, à l’exception de quelques métiers particuliers (armée, marine, aéronautique, etc.). Ce rapport insiste plutôt sur le fait que la décision d’un traitement chirurgical doit principalement tenir compte du handicap ressenti par le patient et de l’impact de la cataracte sur ses activités quotidiennes. Il est cependant indiqué que, parfois, l’intervention peut devenir absolument nécessaire, lorsque la cataracte est suffisamment avancée pour entraver l’examen du fond d’œil ou pour en prévenir des complications, en particulier certaines formes de glaucomes.

 

Âge des patients opérés

 

Dans son rapport de 2019, la HAS fournit de plus des statistiques sur le nombre d’opérations par tranches d’âge. Basée sur une analyse de trois années consécutives, cette étude répertorie près de 2,7 millions d’interventions en France. Fort logiquement, puisque la forme sénile de la cataracte est de loin majoritaire, les moins de 40 ans représentent seulement 0,5% des patients opérés, tandis que les plus de 70 ans comptent pour 72%. Le fait que 2% des individus opérés aient plus de 90 ans démontre qu’il n’y a pas de limite d’âge pour subir une intervention chirurgicale de la cataracte.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 3

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités sur la cataracte & ses traitements