icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Cataracte : quand se faire opérer ?

Lorsque les premiers symptômes de la cataracte sont ressentis, un ophtalmologue doit être consulté pour confirmer le diagnostic et préciser la nature exacte de l’affection. Ensuite, une surveillance régulière doit être planifiée. La décision d’opérer se base principalement sur l’intensité de la gêne induite au quotidien, l’âge du patient, son style de vie, et le degré d’avancement de la cataracte.

Découvrez aussi les traitements de la cataracte

Chirurgie de la cataracte

Implants

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Symptômes de la cataracte

La cataracte correspond à une opacification du cristallin qui engendre des troubles visuels. Sa forme la plus commune est la cataracte « sénile », qui commence à se faire ressentir en moyenne aux environs de 65 ans.

Non douloureuse, la cataracte est évolutive : la vue des sujets atteints se trouble progressivement. Ils ont l’impression de regarder au travers d’un voile ou d’une chute d’eau, d’où le nom même de cette affection. Les éblouissements sont fréquents quand la lumière est trop forte et les patients éprouvent souvent des difficultés croissantes à conduire la nuit où les phares des voitures forment des halos lumineux gênants. Par ailleurs, ils distinguent moins bien les contrastes et les couleurs.

D’autre part, lorsque la cataracte induit d’autres défauts visuels, une myopie par exemple, le changement de correction des verres se fait souvent à une fréquence plus élevée que la normale.

Enfin, quand la cataracte est très avancée, la pupille, normalement noire, change de couleur pour prendre un aspect laiteux.

quand operer cataracte diagnostic ophtalmologue specialiste chirurgie cataracte paris docteur camille rambaud
icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Début de cataracte : que faire ?

Dès l’apparition des premiers symptômes, un ophtalmologue doit être rencontré. Le but est en particulier de s’assurer qu’il s’agit bien de cataracte et non d’une autre pathologie plus grave, comme un glaucome, une déchirure de la rétine ou une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Lorsque la cataracte est confirmée, les examens réalisés permettent d’en déterminer la nature exacte. Selon les cas, les zones d’opacité se développent en effet à des endroits différents. Elles peuvent être localisées sur le noyau, le cortex ou sur les faces antérieure ou postérieure de la capsule qui contient le cristallin. Dans tous les cas, même si la décision d’opérer n’est pas systématique après le diagnostic initial, l’avancement de la cataracte doit être surveillé à intervalles réguliers.

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Quand faut-il se faire opérer de la cataracte ?

L’âge moyen des patients opérés est de 75 ans. Mais les variations autour de cette valeur sont importantes. En effet, de nombreux facteurs doivent être pris en compte pour décider ou non de procéder au traitement chirurgical.

En premier lieu, c’est le degré de gêne au quotidien qui doit être considéré. Il dépend de l’âge du patient et de son niveau d’activité : un sexagénaire actif, sportif, qui conduit fréquemment, sera souvent plus handicapé qu’une personne très âgée affectée d’une cataracte équivalente.

Par ailleurs, la « densité » de la cataracte est aussi un élément de choix important sur l’attitude à tenir. Elle est directement liée à la dureté du cristallin que les examens ophtalmologiques permettent d’estimer. En effet, la technique actuelle du traitement de la cataracte inclut une phase de désagrégation du cristallin aux ultrasons. Ainsi, plus il est dur, plus la dose d’ultrasons à délivrer est importante, ce qui augmente le risque de complications par lésions des structures oculaires adjacentes, notamment la couche cornéenne la plus profonde (endothélium). 

Quoi qu’il en soit, le traitement en urgence de la cataracte n’est que rarement une nécessité, ce qui laisse au patient le temps de peser le pour et le contre, guidé par le praticien. Seuls certains cas rares nécessitent une réaction rapide. Il peut alors s’agir de cataracte congénitale détectée chez le très jeune enfant et qui induit un risque de mauvais développement de la fonction visuelle (amblyopie), voire la perte définitive de la vision.

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Prendre rendez-vous avec le Dr Rambaud

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Poser une question au Docteur Rambaud

6 Commentaires

  1. Edmonde Permingeat

    Bonjour docteur, je me permets de venir vous soumettre mon problème, car je suis très angoissée. L’opticien, chez qui j’étais allée pour changer de lunettes, m’a demandé de consulter un ophtalmologue, ce que j’ai fait. Quelle n’a pas été ma surprise d’apprendre que j’avais une cataracte avancée, car ma vue s’est améliorée. Je lis en effet sans lunettes, même les caractères minuscules sur un mode d’emploi. Je vois même loin, mais un peu flou, ce qui ne me dérange nullement car je ne conduis pas et ayant une vie sédentaire. L’idée de me faire opérer me terrorise, d’autant que je n’en vois pas la nécessité. Ma question est la suivante : j’ai 75 ans, puis-je attendre pour me faire opérer d’être gênée dans mes activités quotidiennes, surtout la lecture et l’écriture qui sont ma principale occupation ? En vous remerciant par avance pour votre réponse, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments respectueux. Edmonde Permingeat

    Réponse
    • Dr Camille Rambaud

      Bonjour,
      Si vous n’êtes pas gênée et ne souhaitez pas réaliser l’intervention, il est probable que l’intervention puisse être retardé. Par contre vous semblez présenter une myopisation d’indice qui vous permet de voir mieux de près, ce qui signifie que la cataracte est évolutive et devra probablement être opérée in fine.

      Réponse
  2. Woiry Ginette

    Bonsoir docteur,

    Pouvez vous me donner conseil, mon contrôle annuel était en mars 2023, tout était normal. J’ai des lunettes progressives depuis au moins 20 ans, Juste pour voir de prêt. Depuis une semaine je vois trouble de l’oeil droit, j’ai eu un rv rapidement, on m’a fait un fond oeil tout est parfait, elle a conclu une cataracte, je n’ai 4 10ème de l’oeil droite et 9 10ème de l’oeil gauche. Elle me conseille de me faire opérer rapidement, j’ai 65 ans.

    Je pensais que la cataracte évoluait lentement, alors là je ne comprends pas.

    En vous remerciant par avance pour votre réponse, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments respectueux.

    Ginette Woiry

    Réponse
    • Dr Camille Rambaud

      Bonjour, certaines formes de cataracte peuvent évoluer rapidement, ou du moins créer des symptômes qui évoluent rapidement, notamment les cataractes « sous capsulaires postérieures », forme de cataracte que l’on retrouve plus fréquemment chez les patients jeunes. Il est très exceptionnel qu’il y ai une urgence médicale à opérer une cataracte, mais si vous êtes génée avec 4/10eme de vision effectivement mieux vaut faire l’intervention.

      Réponse
  3. seiller marie-claire

    bonjour ,j’ai une catarate avec 3/10eme de vision à l’oiel gauche et 5/10emeà l’oeil droit l’intervention est-elle necessaire?

    Réponse
    • Dr Camille Rambaud

      Bonjour, a ce stade de vision effectivement une intervention est necessaire

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

docteur camille rambaud pkr ou lasik chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmo paris 4
icone impact laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Cette page a été rédigée par le Docteur Camille Rambaud, ophtalmologue à Paris et spécialiste de la chirurgie de la cataracte.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 3.6 / 5. Nombre de notes : 13

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?