Après une opération de la cataracte : ce qu’il faut savoir

par | 23 novembre 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cataracte

Après l’opération de la cataracte, la convalescence est simple et la récupération rapide. Ce traitement redonne à l’œil la transparence nécessaire à une vision de qualité. Par ailleurs, il permet souvent d’améliorer la vue du patient par utilisation d’implants adaptés à ses autres troubles visuels : astigmatisme, myopie, hypermétropie ou presbytie.

 

Convalescence et consignes post-opératoires

 

Couvert par la Sécurité Sociale, le traitement chirurgical de la cataracte donne lieu à un arrêt de travail officiel. Il est de l’ordre de quelques jours quand le patient exerce une profession sédentaire mais peut être étendu pour les métiers physiques ou qui nécessitent de travailler dans des environnements présentant un risque pour l’œil opéré. La première semaine, le patient doit protéger son œil de toute contrainte mécanique en évitant de le frotter et en portant une coque protectrice la nuit. Il importe aussi de respecter le traitement prescrit qui consiste en l’utilisation de collyres pour éviter les infections et les inflammations.

Le patient est suivi de manière rapprochée par le praticien au cours de consultations post-opératoires. Elles ont généralement lieu le lendemain de l’intervention puis 1 semaine plus tard. Leur but est de s’assurer de la bonne récupération du sujet et aussi de le rassurer. Il est notamment normal que l’œil soit sensible dans les 24 heures qui suivent l’opération et que des éblouissements ou une vision trouble soient ressentis les premiers jours.

La reprise des activités se fait de manière progressive et elle est rythmée par le praticien. En moyenne, les activités sportives peuvent être reprises complètement au bout d’un mois.

 

Traitement chirurgical de la cataracte : quel est le résultat ?

 

L’opération de la cataracte est l’acte chirurgical le plus pratiqué chaque année dans le monde et en France. Les résultats sont le plus souvent remarquables. En premier lieu, l’œil retrouve sa transparence et les symptômes de la cataracte disparaissent complètement. Mais, plus encore, la vision des patients est souvent meilleure qu’avant déclenchement de la cataracte, puisque l’implant inséré en remplacement du cristallin permet de prendre en charge les défauts visuels préexistants. Néanmoins, notamment en fonction du type de lentille insérée (monofocale, multifocale, torique…), le port de lunettes peut s’avérer nécessaire dans certaines circonstances.

 

Les complications post-opératoires sont-elles fréquentes ?

 

Les complications de la chirurgie de la cataracte sont rarissimes. Il faut néanmoins alerter le chirurgien en cas de douleurs anormales, de rougeurs, de gonflement de la zone palpébrale, d’écoulements, de baisse de la vision ou de perception d’un voile noir ou d’éclairs. Ces symptômes pourraient en effet traduire un développement infectieux, complication qui ne survient pourtant que dans moins de 0,5% des cas. D’autres complications sont parfois rapportées, encore plus rarement, et incluent des décollements de la rétine, des œdèmes maculaires ou de la cornée. Enfin, sans parler de complication proprement dite, le développement d’une cataracte secondaire est un phénomène fréquent et bénin, qui survient quelques mois ou années après l’intervention. Il est dû à l’opacification du sac cristallin en arrière de l’implant et se traite de façon très simple au laser YAG.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 3

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités sur la cataracte & ses traitements